Santé mentale et Territoire

La prise en charge de la maladie mentale s’inscrit dans une logique de territoire, particulièrement depuis la création du secteur psychiatrique. Elle vise à rapprocher les dispositifs des lieux de vie des personnes et faciliter leur réinsertion dans la Cité.
Néanmoins, la prise en charge des personnes souffrant de troubles psychiques va au-delà de l’intervention des professionnels du secteur sanitaire. Elle implique très largement – et de manière croissante – les professionnels des secteurs social et médico-social. Les complémentarités et collaborations existantes nécessitent une intégration toujours plus approfondie.

Le centre ressource métiers et compétences regroupe des établissements sanitaires. Il s’ouvrira prochainement aux établissements sociaux et médico-sociaux, avec la volonté de mettre l’ensemble des acteurs en réseau.

Développer un réseau, c’est avant tout pouvoir s’identifier les uns les autres, connaître les spécificités de chacun, avoir une meilleure lisibilité des activités et pratiques respectives et des complémentarités potentielles. C’est aussi pouvoir mettre en commun des ressources et développer des projets conjoints.
La connaissance mutuelle des acteurs de la prévention, du soin et de la réinsertion favorise l’inscription de l’usager dans un parcours de prise en charge plus fluide et sans ruptures.

L’objet de cette rubrique est donc de favoriser la mise en lien des acteurs du parcours et réfléchir ensemble aux améliorations à conduire pour développer une meilleure coordination.

santé mentale – crmc psychiatrie – recherche en soins – pratiques – auvergne rhone alpes